Le Relais du Parc – Une adresse conviviale à Nocé

Belle, très belle découverte que ce RELAIS DU PARC à Nocé sur les conseils de Sonia qui tient la jolie boutique L’Atelier Créat&Broc dans le même village.

Une soirée en amoureux, un vendredi soir autour d’un bon repas et l’on s’attarde à discuter avec le patron du Relais du Parc qui est heureux de nous faire part de sa joie d’être venu s’installer dans ce coin du Perche. Et pourtant, les débuts ne furent pas simples ….

Bonne nouvelle : le Relais du Parc est à vendre !

En vingt-cinq ans de métier, Sébastien a enchaîné les expériences : du bouchon lyonnais en passant par le gastro étoilé, de la cuisine hôtelière haut de gamme à la brasserie. Jusqu’à cette dernière mission à l’Institut du Monde Arabe où sa charge de travail démentielle lui fait réaliser que ses enfants grandissent sans lui. Le temps est venu de lâcher ce monde de fous.

C’est dans le Perche qu’il vient se ressourcer. Son épouse Dorothée connaît bien la région car ses parents y possèdent une maison. Ils savent bien que le Relais du Parc est à reprendre et présentent un dossier auprès du maire.
Devant le sérieux du couple, les élus donnent leur accord. Mais le parcours est semé d’embûches. Bien que l’idée soit bonne et soutenue par les élus locaux, les banques ne jouent pas le jeu. Heureusement, un cercle vertueux se met en place. La mairie finance les travaux et les amis « mettent au bout » pour permettre à Sébastien de s’installer et de lancer l’activité. Et comme ils ont tout intérêt à ce que l’affaire fonctionne, ils viennent au Relais et font connaître l’adresse aux copains.

Challenge d’inventivité au Relais du Parc : les menus changent tous les jours.

Le souhait de Sébastien est d’amener les clients à prendre conscience que l’on peut manger mieux à un prix raisonnable en redécouvrant les produits de saison produits localement. Une cuisine qui privilégie avant tout le goût et les saveurs. Un challenge d’inventivité car les menus changent tous les jours. Valentin Bataille, fils de l’emblématique chocolatier de Bellême, a rejoint Sébastien en cuisine pour la partie sucrée. Un tandem qui fonctionne très bien pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *