Le Gros Chêne de La Loupe

Ce week end dans le Perche, je me suis replongée dans les légendes du Gros Chêne de La Loupe, sans aucun doute le plus vieux chêne de la région.

Situé sur la commune de Meaucé, ce chêne serait un reste du bois environnant le château primitif de La Loupe et aurait remplacé un chêne druidique millénaire.  Il aurait été planté par Jeanne, fille du seigneur et baronne de Meaucé, avec son fiancé Sir Olivier de Montlandon, avant que celui-ci ne parte à la guerre pour défendre son pays contre les Anglais en septembre 1360. Olivier fut tué à la bataille de Cocherelle quatre ans plus tard. Jeanne, de santé fragile, en est morte de chagrin.

Il y a plusieurs siècles, le Perche était une région très boisée, encore davantage qu’aujourd’hui. Henri IV, grand voyageur et grand chasseur, passait ses journées dans notre région à la chasse et venait, paraît-il, se reposer le soir au pied du chêne.

On dit également qu’en se cassant, une branche morte fit apparaître une cavité en forme de grotte. Les dames de l’époque décidèrent d’y installer une statuette de la Sainte Vierge et disposèrent des cierges au pied de l’arbre. Le chêne devint alors un lieu de prières et de pèlerinages.

Puis arrive la Révolution. Comme les dames ne voulaient pas retirer la statuette, il a été demandé l’autorisation d’abattre le chêne. On a du y renoncer, l’arbre étant trop dur. Les dames ont pensé que la Vierge les protégeait, elles ont donc remis une statuette. Cette coutume s’est perdue ainsi que les pèlerinages.

Gros chêne de La Loupe, photographié en juillet 2013, circonférence de 14.30 m au pied et de 8.60 m à un mètre du sol.

Le Gros Chêne de La Loupe

Le Gros Chêne de La Loupe

Located in the municipality of Meaucé, it is said that this oak has been planted by Jeanne, daughter of Lord and Baroness of Meaucé with her fiancé Sir Olivier Montlandon before he leaves for the war in September 1360. Unfortunately, Olivier was killed at the Battle of Cocherelle four years later. Jeanne died of sorrow.

There are several centuries; The Perche was a wooded area, even more than today. King Henry IV, a great traveler and a great hunter, spent his days in our area to hunt and, as the legend says, rest in the evening at the foot of the oak.

It is also said that a cavity appears in the dead branch of the tree. The ladies then decided to install a statue of the Blessed Virgin and placed candles at the foot of the tree. The oak became a place of prayer and pilgrimages.

Then came the French Revolution. As the ladies did not want to remove the statue, it was asked for permission to shoot the oak. This was impossible as the bark of the tree was too hard. The ladies thought the Virgin protected them and therefore they put a new statue. What a pity that this custom and also pilgrimages are lost now.

The Big Oak Tree, July 2013, circumference of 14.30 m at the base and 8.60 m at one meter from the ground.

Un Commentaire

  1. Merci pour ces informations. Mon epouse nee a Meauce ne connaissait pas l histoire de cet arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This